Visionné

Visionné.

GLUE où le Skins version rurale

Visionné

Découverte de ce mois de juillet, cette série de 8 épisodes se boit comme du petit lait si bien qu’il ne me fallut qu’une semaine pour achever ce mini drama.
Son intrigue policière, non moins dénuée de longueur, saura ravir les fans inconditionnels de Skins où les personnages (très jeune : une vingtaine d’année) saura rappeler Cook ou encore Effie, voir même certaines séquences (celle des feux d’artifices notamment ou des drogues hallucinogènes. C’est comme qui dirait la fameuse « Touch » british. Pourtant, nous savons pertinemment que la jeunesse ne passe pas toutes ces nuits à se shooter, boire jusqu’à comater et que sais-je encore … Mais que voulez-vous la pâte prends toujours (avec moi !)
Et même si quelques amalgames sont faits, notamment dans le scénario et les cultures, l’intrigue est rondement menée. Chaque fin d’épisode laisse planer le doute et cette ambiance pesante n’est jamais bien loin.
Glue, toutefois, aura pu être d’avantage travailler non pas dans la complexité de son scénario, pile comme il faut, mais dans le passé des personnages, les incidences sur leur famille des choix auxquels ils sont amenés à faire. Ce traitement partiel des protagonistes freine le rythme et ne permet pas une empathie complète envers nos héros.
Pire, il arrive parfois ne pas les comprendre ou de ne pas distinguer leur réelle utilité dans cette histoire. je pense notamment à Annie (fortement inspirée de Pandora mais dénué de tout intérêt). C’est d’ailleurs au moment où j’écris cet article et que je fais au passage quelques recherches que je viens de constater qu’elle jouait le rôle de Lavande Brown dans Harry Potter et le prince de Sang Mêlé.
Au final, même si on ne lie pas une affectation particulière pour tous ces jeunes gens issus du monde rural, le lieu de tournage permet de s’évader et de découvrir les petits bleds de la campagne anglaise, jusqu’ici inabordé. De plus, on ne sait haïr James, Cal et leur petite bande, malgré leur tempérament de tête brûlée et leur comportement pas toujours exemplaire.
Alors, si vous n’avez rien de prévu lors de vos prochaines soirées, foncez « looker » cette petite bombe jeunes adultes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s