Tokyo Fiancée où le choc des cultures

Ne faisant rien de mon après-midi et savourant mes derniers jours de vacances, je me suis dit pourquoi ne pas regarder un bon film.

Passionnée par la culture asiatique (ses séries et sa bonne nourriture) et d’écriture, Tokyo Fiancée (biographie de la jeunesse d’Amélie Nothomb) s’est imposé le film idéal.

Ce film autobiographique nous narre La tête pleine de rêves, Amélie, 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, son premier et unique élève, un jeune Japonais qui devient bientôt son amant. A travers les surprises, bonheurs et déboires de ce choc culturel drôle et poétique, nous découvrons une Amélie toute en spontanéité et tendresse, qui allie la grâce d’un ikebana à l’espièglerie d’un personnage de manga.

Une bande annonce qui prête à sourire, un casting inconnu au bataillon mais fort charismatique, nous promet 96 minutes de pur bonheur.

Et même si l’humour est présent mais bien discret (plus dans le ton de l’héroïne que dans les scènes), ce film se regarde sans peine.

Nous découvrons un Tokyo insolite, très ouvert à la sexualité contrairement à ce que l’on nous laisse penser. Mais le scénario est aussi changeant que le temps et des longueurs se créent lorsque les scènes de nudité s’enchaînent. Passer cette étape, nous retrouvons une Amélie, amoureuse bien plus du Japon que de son amant, en proie au doute. Et cela semble être également bien réciproque.

Finalement Tokyo Fiancée est d’avantage un voyage sur la vie, la quête de soi qu’un film ventant le Japon. Au contraire, d’ailleurs, cela confirme même que le choc des cultures qui je croyais tout compte fait restreint reste bien fort présent et qu’il est fort bon d’être français (horaires de travail, liberté de la femme) ou Belge (car oui être français dans ce film n’est pas si avantageux, si vous visionnez cette adaptation vous comprendrez vite pourquoi).

La fin est donc évidente, pas le moins du monde surprenante. L’inconstance d’Amélie et son amour de l’autonomie l’ont mené au bout de son périple. Mais la chute reste bien là et nous laisse interrogateur quant à l’avenir d’expatriés français lorsqu’un malheur touche ce pays.

Bref, je vous recommande ce petit bijoux si comme moi vous souhaiter recevoir un bon coup de fouet sur la réalité de la vie asiatique et non ce qu’on nous laisse voir dans de nombreux show.

Publicités

Une réflexion sur “Tokyo Fiancée où le choc des cultures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s